À propos

La rivière Godbout est une des références dans l’esprit des saumoniers québécois. L’exceptionnel taux de réussite a largement contribué à construire sa réputation.

Si les secteurs de Cap-Nord et Guilmour ont contribué à justifier la réputation de cette rivière. Le secteur amont qui s’étend sur plus de 50 km regorge de fosses où le saumon prend son temps et s’offre un repos. Souvent sous-estimées, les fosses comme Charles, Edmond, Étienne, Éthier, du 14 miles ou Bec-sie pour ne citer que celles-là sont autant de chances où vous pourrez affronter les grands saumons de la rivière Godbout. Ici, il faut sortir des sentiers battus et ne pas hésiter à tenter sa chance dans les fosses moins connues qui réservent des surprises aux audacieux. La souche des saumons de ce bassin versant est constituée majoritairement de grands saumons qui se présentent dans l’estuaire dès le début juin. Jusqu’au début août, les secteurs, en aval, offrent des garanties de réussite. Lorsque le débit reste assez important au-dessus de 25m3 environ, Salmo salar ne peut franchir les chutes et stationne dans les fosses.

Un succès de pêche exceptionnel

La rivière Godbout avec son 0.74 de succès de pêche, se situe au sommet de toutes les rivières à saumon du Québec.

Des pêcheurs privilégiés

Soyez parmi les privilégiés qui, à prix abordable, auront la chance de pêcher le secteur Cap Nord.

Des saumons athlètes

Prendre du saumon sur la Godbout, c’est accepter une lutte excitante avec nos saumons athlètes dans des paysages de rêve.